Les calques

 

Création d'un nouveau calque
Un calque vierge peut être simplement créé par le bouton "Nouveau calque" de la pile des calques. Il vous sera alors demandé s'il doit être transparent, comment vous l'appelez, etc.
Un calque peut être créé en tant que copie d'un autre, comme ici.
Le contenu du Presse-Papier peut être copié en tant que nouveau calque (très pratique pour échapper aux affres de la sélection flottante) :  
  Édition → Coller comme → Nouveau calque (Maj + Ctrl + N
Un calque d'une image peut être glissé dans une autre  
  Ici, voyez l'opération où le regard se noie ...
Dans une image, on peut en ouvrir d'autres en tant que nouveaux calques : Fichier → Ouvrir en tant que calques ... (Ctrl + Alt + O)
  Par exemple, dans le cas d'une prise de vue avec bracketting, ou pour mettre au point une animation.
Utilisation des calques
Les calques servent à tout, tout le temps :
Gérer une image complexe en distribuant les éléments sur des calques
Conserver les différentes étapes d'une retouche
Utiliser les masques de calque (car un masque ne modifie que le calque auquel il est attaché). Un bel exemple ici.
Comparer l'original et la correction, ou encore comparer plusieurs retouches, et aussi, last but not least, conserver l'original !
Cloner depuis un calque vers un autre
Ajouter des infos, des marques, etc pour des corrections ou des repères
Mélanger les calques
Sauvegarder les calques (le format XCF de Gimp conserve toutes les composantes de votre travail : calques, masques, canaux, sélections, ...)
Créer un calque représentant le rendu final du travail courant
Concevoir un GIF animé
Conserver une sélection dans un calque
Répartir, aligner, lier les calques
Grouper des calques
Calques créés par Gimp